Septembre 2015:

Traitement Homœpathique pour l'Autisme - Résumé

Dr Didier Grandgeorge, Pédiatre Homéopathe , FREJUS FRANCE


Le protocole de traitement a été révisé et complété en janvier 2016. Il est disponible avec le lien ci-dessous:

 

Des recherches menées en neurophysiologie ont montré que le cerveau des enfants autistes présentait un niveau de chlore trop élevé. Des essais de traitement par des diurétiques éliminant le chlore ont montré des effets positifs sur l’éveil et le comportement des patients traités, mais ces produits ont des effets secondaires.


Nous avons donc eu l’idée de traiter les enfants autistes par des doses homéopathiques de chlore pour chasser l’excès de chlore  et obtenir des améliorations sans effet secondaire.


Les premiers résultats sont remarquables avec un certain éveil à la réalité, une qualité de contact jamais obtenue avant, une communication bien meilleure. Sur 20 dossiers étudiés, 7  enfants semblent ne plus présenter de trouble du spectre autistique au bout d’un an de traitement.

Autisme

Défini par un trouble de la communication sociale avec intérêts restreints et comportements stéréotypés, l’autisme est une pathologie de plus en plus fréquente dans la société actuelle, certaines études donnant un taux de 1 enfant sur 150.
Les formes sont variées  et l'on parle de plus en plus de troubles du spectre autistique.
Les formes les plus graves confinent l’enfant dans un isolement quasi total, comme s’il vivait dans sa bulle, sans accès au langage.


Les formes plus légères, regroupées sous le vocable de syndrome d’Asperger concernent des enfants intelligents, voir géniaux dans certains domaines, doués de parole, mais souffrant de troubles de communication générateurs de conduites inappropriées, de stress, d’hypersensibilité, d’inhibition par des peurs multiples les rendant handicapés dans la vie courante.


Différentes hypothèses ont été émises pour expliquer la survenue de l’autisme. Pendant longtemps ont prédominé des hypothèses psychanalytiques, dont la lecture malheureuse a entrainé une culpabilité parentale et une absence de résultats objectivables, quantifiables. Certains ont incriminé la survaccination avec des charges toxiques comme le mercure, l’aluminium, surtout le vaccin coqueluche et le R.O.R. (vaccin Rougeole Oreillons Rubéole, ou M.M.R.). On a bien sûr évoqué une cause génétique.


Pendant des années, en tant que pédiatre homéopathe, j’ai essayé d’améliorer la vie de mes patients autistes avec des remèdes jouant sur les peurs fondamentales (Opium, Stramonium, Hydrophobinum), sur les toxiques supposés : dilutions de vaccins (par exemple MMR 30CH), dilutions des drogues consommées par les parents (un enfant de quatre ans s’est mis à parler 4 heures après la prise de Cannabis Indica 10 000K…).

 

Mais il y a eu un avant et un après le remède Chlorum que j’ai eu l’idée d’essayer au printemps 2013 après avoir lu des articles concernant le rôle de cet halogène au niveau cérébral.

Traitement des autismes par le remède Chlorum

En effet, récemment, des chercheurs en neurophysiologie ont découvert sur des modèles de souris autistes que le taux de chlore dans leur cerveau gardait les niveaux élevés qui normalement ne s’observent que pendant la vie intra-utérine. Habituellement, à la naissance, les cellules cérébrales perdent leur taux élevé de chlore sous l’effet diurétique des ocytociques. Donc, pendant la vie intra-utérine, en espace clos où la communication est fusionnelle avec la maman et réduite avec l’extérieur, notre cerveau fonctionne avec des taux élevés de chlore et lorsque l’enfant naît il perd ses taux élevés de chlore dans le cerveau et entre en communication avec le monde extérieur, cela grâce à un effet sur le neuromédiateur GABA (Gamma Amino Butyric Acid).


En fait le chlore active le GABA qui augmente la sensibilité de l’enfant : si le niveau de chlore s’élève, on devient hypersensible jusqu’à se laisser envahir par toutes les impressions et sensations de la vie.


D’où l’idée de traiter les enfants autistes par un diurétique qui chasse le chlore des cellules nerveuses, le Bumetanide®. Le neurobiologiste Yehezkel Ben Ari (INSERM Marseille) et le pédopsychiatre Éric Lemonier (CHU Brest) ont amélioré l’état d’enfants autistes en leur donnant ce diurétique.


Des études sont actuellement menées pour définir la dose adéquate de médicament, car il y a des effets secondaires (fuite de potassium, crampes, troubles du rythme cardiaque). Les effets  de cette thérapeutique sont(selon les auteurs) réels, mais cèdent à l’arrêt du traitement.


Cela m’a amené à proposer aux enfants présentant des troubles du spectre autistique le remède homéopathique Chlorum en dilutions croissantes de 9CH à 30CH avec l’idée que le remède homéopathique pourrait chasser l’excès de chlore dans les cellules et rétablir le niveau normal de cet halogène : on pourrait alors avoir un effet durable et dénué d’iatrogénie.


En l’espace de deux ans, j’ai pu traiter une vingtaine de cas d’autisme purs, dont 16 dossiers exploitables avec un suivi d’au moins un an, et je dois avouer que les résultats sont surprenants : tous les enfants sauf un sont bien améliorés, aucun n’a voulu arrêter le traitement à cause d’effets secondaires adverses, et surtout 6 cas sont si spectaculaires que les enfants sont considérés comme sortis du spectre autistique, ce que je n’avais jamais vu dans toute ma carrière pédiatrique.

Quelques exemples de cas très améliorés par des doses homœopathiques de Chlorum

Tous les prénoms ont été modifiés

 

Cas de l’enfant Jean né le 4 novembre 2010 suivi au CRA (Centre Ressource Autisme) de BASTIA

J’entends parler de cet enfant par son grand-père en novembre 2014 au cours d’une réunion familiale : il est suivi pour «troubles du spectre autistique».( diagnostic posé par le  CRA ).


Je conseille une dose de Carbo Vegetalis 30CH,48h après Chlorum 12CH une dose,10 jours après MMR 30CH une dose, 10 jours après Chlorum 15CH une dose,20 jours après Chlorum 30CH une dose.


Je reçois cet enfant le 5 mars 2015 : «— 3 jours après la dose de Chlorum 12CH l’effet est incroyable : ce n’est plus le même enfant et l’équipe de psychologues veut savoir ce qui s’est passé.» me dit la maman. Il a commencé à dire «JE». Il garde des peurs : des bruits soudains, des aspirateurs, qu’on lui coupe les cheveux. Il a toujours son biberon le matin.

Compte tenu d’antécédents de cancer du côté paternel je donne une goutte de Carcinosinum XMK et conseille de jeter le biberon à la poubelle, avec papa, en échange d’un cadeau de grand. Je prescris dix jours plus tard une dose d’Opium 15CH pour contrer les peurs et on reprend le Chlorum 9CH 3 granules tous les jeudis jusqu’à épuisement du tube, ensuite continuer en 12CH.


Revu le 24 aout 2015 : l’équipe qui le suit pense qu’il sort des troubles du spectre autistique et qu’il n’a pas besoin d’AVS (Assistance de Vie Scolaire) pour sa vie scolaire en troisième année d’école maternelle. Il a fait des progrès flagrants, sommeil et parole, a moins peur des bruits. Selon la maman «— À chaque prise de Chlorum il fait de nouveaux progrès : même les gens non-adeptes de l’homéopathie voient la différence ! »

 

 

Cas de l’enfant Michel né le 9 mai 2006

 Je le reçois en consultation le 31 07 2014 : il a 8 ans, présente un syndrome d’Asperger et suit une scolarité en CE1 avec AVS. Un collègue homéopathe lui a déjà donné avec peu de résultats les remèdes homéopathiques Natrum Muriaticum, Silicea, VAB (Vaccin Atténué Bilié = B.C.G.), Spongia. Ce qui domine le tableau clinique c’est son agitation : il papillonne, ne fixe pas son attention, n’est pas présent dans les activités.


À la prise de rendez-vous je leur conseille de donner Chlorum 9CH 3 granules par semaine si bien qu’il se présente plus détendu, plus calme. Je donne alors Chlorum 15CH 3 granules tous les jeudis plus une dose de MMR30CH qui va l’aggraver quelques jours : il se met en retrait, recommence à aligner les objets….


Revu le 31 07 2015 : ce n’est plus le même enfant ! Il entre dans mon bureau, me serre la main en me regardant dans les yeux et me demande pourquoi je fais une collection de personnages de Tintin !!!

 

 

Cas de l’enfant Olivier né le 3 septembre 2003

Il consulte le 29 10 2014 à l’âge de 11 ans. Diagnostiqué autiste, il a fait l’objet d’un traitement expérimental par des diurétiques qui l’ont fortement amélioré sur le plan de la parole (il s’est mis à parler), mais à l’arrêt du traitement il a régressé. Né par césarienne, il a fréquenté les  bébés baigneurs pendant les premiers mois dans une piscine chlorée. Je prescris des doses croissantes du remède Chlorum de 9CH, 12CH, 15CH, à 30CH une dose tous les 15 jours dans cet ordre plus une dose d’Opium 15CH et de Carbo Vegetalis 30CH du fait de la césarienne.


Revu le 9 janvier 2015 : il s’exprime mieux, fait des phrases, raconte sa journée. Il est scolarisé en CLIS (Classes pour l'Inclusion Scolaire). On passe à Chlorum 15CH  3 granules tous les jeudis.


Revu le 12 juillet 2015 : Très amélioré au point qu’il va entrer en classe de sixième au collège. Les parents trouvent qu’avec Chlorum l’enfant progresse de façon plus douce et plus durable qu’avec les diurétiques et ne pensent pas reprendre les diurétiques si on leur propose.

 

Cas de l’enfant H. Ethan N2 LE 21 03 2005

Vu le 17 janvier 2014 âgé de 9 ans, présentant un syndrome d’Asperger, scolarisé en CE2 avec AVS.
Antécédent de naissance difficile avec forceps. Je lui donne Chlorum 9CH,  plus les dilutions des vaccins qu’il a reçus et une dose d’Opium15CH et d’Hypericum 15CH.
Revu le  27 06 2014 : il va mieux, a eu les félicitations à l’école, se concentre bien.
Revu le 3 juillet 2015 : il ne semble plus présenter de troubles du spectre autistique, regarde les gens dans les yeux, discute de tout .Ilentre en CM1 sans AVS.

 

Cas de l’enfant Pierre né le 21 mars 2005

Vu le 17 janvier 2014 âgé de 9 ans, présentant un syndrome d’Asperger, scolarisé en CE2 avec AVS.
Antécédent de naissance difficile avec forceps. Je lui donne Chlorum 9CH,  plus les dilutions des vaccins qu’il a reçus et une dose d’Opium15CH et d’Hypericum 15CH

.
Revu le  27 06 2014 : il va mieux, a eu les félicitations à l’école, se concentre bien.
Revu le 3 juillet 2015 : il ne semble plus présenter de troubles du spectre autistique, regarde les gens dans les yeux, discute de tout .Ilentre en CM1 sans AVS.

 

Cas de l’enfant Justin né le 25 aout 2009

Vu le 8 octobre 2013 âgé de 4 ans suivi par un pédopsychiatre et par un confrère homéopathe qui lui a donné des doses de Phosphorus, Tarentula Hispana, et des dilutions des vaccins reçus.
Il n’associe pas de mots, ne fait pas de phrases et souffre de diarrhée chronique. Je lui donne Chlorum 9CH 3 granules par semaine plus une dose de Hyosciamus 15CH (jaloux, exhibitionniste).


Revu le 6 10 2014 il a fait des progrès, parle dans son charabia personnel. Je lui donne Chlorum 12CH 3 granules par semaine et là il commence à bien parler avec des phrases, dessine un bonhomme : il est scolarisé en grande section de maternelle avec une AVS.

Revu le 14 04 2015 : son pédopsychiatre ne le reconnait pas !!! Il semble normal.

 

Cas de l’enfant Paul né le 14 décembre 2008

Vu le 31 5 2013  à l’âge de 4 ans et demi pour hyperémotivité et troubles du spectre autistique. Il reçoit Chlorum 9 CH 3 granules par semaines plus une dose de Thuya 15CH et des dilutions des vaccins reçus.


Revu le 20 12 2013 : il a fait de tels progrès qu’il semble normal, ce n’est plus le même enfant : il est capable d’aborder les situations nouvelles sans stress et gère bien la communication avec l’entourage.

 

Cas de l’enfant Francois né le 23 septembre 2004

Enfant suivi depuis le 21 10 2004  il va présenter un retard important de langage et des troubles du comportement évocateurs de troubles du spectre autistique. Il est obsédé par les dinosaures.


En 2013 je commence à lui donner le remède Chorum en dilutions croissantes ce qui va débloquer le langage.  En outre il présente des crises d’asthme qui cèdent avec le remède Mercurius Chloro Iodatus 9CH

 

En 2015 c’est un enfant qui parle bien et se met même à polémiquer avec l’entourage.

 

 

Le remède Chlorum dans les matières mèdicales

Le Chlore est un élément chimique de la famille des halogènes, de symbole Cl, de numéro atomique 17, de couleur vert jaunâtre. Découvert au XVIII° siècle le Chlore est très utilisé surtout pour ses propriétés antiseptiques depuis l’invention de l’eau de Javel. Beaucoup d’eaux de piscine sont chlorées, et presque toutes les eaux distribuées par les réseaux urbains le sont. Le chlore a été aussi utilisé dans les gaz de combat par exemple en 14- 18 (gaz moutarde : Ethyl-sulfur-dichloratum)


Chlorum, l’élément chlore en dilutions – dynamisation homéopathique, a été introduit dans la matière médicale par Constantin Hering  en 1846. Il note :

  • Esprit tranquille et actif  (effet bénéfique)
  • Appréhension
  • Un horrible état mental, peur qu’il va devenir fou, peur de ne pas pouvoir gagner sa vie
     Tout semble confus
  • Ne se rappelle plus des noms des gens qu’il croise, et quand il reconnait les noms il ne se rappelle plus des personnes.
  • Agitation, colère, doit centrer son attention sur sa respiration
  • Hypersensibilité nerveuse

Les autres symptômes reflètent l’action irritante du chlore sur les voies respiratoires : spasme de la glotte, asthme …et de l’urticaire, des pustules et des furoncles.


Les symptômes intéressants sont :

  • La peur de devenir fou : on remarquera que le chef de file des neuroleptiques, le Largactil® est la Chlorpromazine, donc on y retrouve des molécules de chlore.
  • Ne plus se rappeler du nom des gens : le NOM renvoie au NON du père qui dit à l’enfant, qui dit la séparation et permet d’aller vers les autres («— Non tu ne vas pas rester fusionnel avec maman, tu vas aller vers les autres.» comme je le montre dans le livre «Homéopathie chemin de vie ».

Chlorum dans le répertoire de Kent.

On y trouve, de plus, les symptômes suivants : folie bruyante, l’enfant s’échappe se soustrait à la vigilance de l’entourage, se cache, anxiété la nuit, nostalgie, hydrophobie, agitation, rage, comportement sauvage.

 

 

Comment peut agir le remède homœopathique Chlorum

L’enfant autiste reste dans une bulle protectrice. Il demeure dans un espace clos pour se protéger des signaux extérieurs qui sont trop agressifs pour lui du fait de taux important de Chlore dans ses cellules cérébrales. En donnant Chlorum à doses homéopathiques on va sans doute agir en présynaptique selon la loi d’ARNDT Schultz  et inverser l’action de l’élément Chlore sur le GABA, rendant le cerveau moins sensible aux stimuli extérieurs. L’enfant va donc pouvoir sortir de sa bulle protectrice et amorcer la relation à l’autre qu’il va nommer sans risquer de se laisser envahir.

 

Les autres remèdes homœopathiques utiles pour les enfants autistes

 

Remèdes dérivés du CHLORE

Le remède le plus connu est Natrum Muriaticum qui est le remède de choix quand le père est absent ou ne parle pas. L’enfant présente un retard de langage, il est souvent maigre, réchauffé, constipé et avide de sel. Il ne supporte pas le soleil.
Muriaticum Acidum, l’acide chlorhydrique, est un remède intéressant quand il y a une histoire de mort de la mère dans la famille. L’enfant souffre de reflux acide, d’asthme, de laryngites.
Kalium Muriaticum peut être indiqué quand il y a un tableau dominé par l’otite séromuqueuse.
Chloralum est intéressant dans les cas où les terreurs nocturnes dominent le tableau : j’ai une observation d’autisme très amélioré par ce remède.

 

Dilutions homéopathiques des vaccins reçus

Je les donne systématiquement, car certains vaccins contiennent de l’aluminium, d’autres des squalènes, substances qui peuvent donner des perturbations cérébrales. Le docteur Senn de Lausanne a montré l’importance de lever les barrages énergétiques pour assurer une guérison. De plus, en injectant les vaccins on injecte des extraits de maladie non dénués de signifiants : par exemple être la coqueluche de la famille c’est être le centre du monde familial et cela renforce l’EGO, la rougeole est un psychodrame pour sortir de la relation fusionnelle mère-enfant, l’hépatite c’est le problème du foie, de la foi, de la confiance en soi.
Je donne les dilutions de vaccin en 30 CH, entre les doses du remède de fond.

 

Autres remèdes remarquables

Opium 15 ou 30CH.Ce remède a été décrit dans l’autisme par William Suerink, psychiatre homéopathe. C’est le remède central de la peur, la peur qui sidère les fonctions vitales. Constipation, hypersomnie, hernie ombilicale sont les points d’appel, surtout quand il y a eu des opiacés (suite d’anesthésies), une grossesse perturbée par une menace d’accouchement prématuré au sixième mois.
Stramonium 15 OU 30CH : enfant en proie à des terreurs nocturnes. Il a peur du noir, des animaux, des médecins et mord les autres enfants
Hydrophobinum (ou Lyssinum) 15 à 30CH voir XMK
Enfant envahissant, mordeur salivation excessive, peur de l’eau et des substances brillantes. Histoire de morsures d’animaux dans la famille. Ce remède m’a permis de faire basculer des enfants BORDER LINE  vers le monde de la normalité.
Cannabis Indica XMK
Remède intéressant dans les familles de fumeurs de cannabis : j’ai vu une enfant de quatre ans qui n’avait jamais dit un mot sortir des phrases complètes quelques heures après avoir pris une dose de Cannabis Indica 10 000K donnée, car la mère avait fumé du cannabis enceinte. Ce remède possède un symptôme caractéristique : peur de la noyade, qui est le retour dans les eaux amniotiques.
Carcinosinum C200 Foubister (www.remedia.at)
C’est un biothérapique intéressant à donner si il y a de nombreux antécédents de cancer dans la famille. Incapacité à se dé-fusionner et à dire non, insomnie chronique, enfant arrimé à ses sucettes, ses biberons et ses doudous.
Plumbum Metallicum 15CH
On choisira ce remède devant des enfants qui ne supportent aucune contrainte
Le premier signe est le refus de s’attacher en voiture. Par la suite l’enfant refuse la contrainte scolaire et tente de s’évader.


Tout autre remède choisi après interrogatoire et examen clinique puis répertorisation, considéré comme remède de fond individualisé sera une aide efficace pour améliorer les enfants autistes bien sûr.

 

En guise de conclusion

L’homéopathie répond à ses promesses concernant le difficile traitement des enfants présentant des troubles du spectre autistique. Dans ma pratique clinique, il y a un avant et après le remède Chlorum, qui parait être une clef décisive pour faire sortir les enfants autistes de leur bulle et les faire revenir dans le monde de la normalité.

Bibliographie

  • Ben Ari Y. : Revue Science 7 février 2014
  • E. Lemonnier, C. Degrez, M. Phelep, R. Tyzio, F. Josse, M. Grandgeorge, N. Hadjikhani, Y. Ben-Ari, « A randomised controlled trial of bumetanide in the treatment of autism in children », Translational Psychiatry, vol. 2, no 12,‎ 2012,
  • Grandgeorge D. Homéopathie chemin de vie NARAYANA reprint 2015 Deutchland
  • Grandgeorge.D. hypothèse sur le mode d’action de l’homéopathie en fonction de récentes données neurophysiologiques,
  • L’homéopathie exactement tome 1, NARAYANA éd. REPRINT 2015
  • Hering C. Guiding symptoms of our materia medica vol 4 B.Jain publishers New Delhi, reprint1980
  • Kent JT. Répertoire de la matière médicale homéopathique Narayana Publishers, reprint 2014