Pathologie: Laryngites aiguës

Inflammation aigüe du larynx , organe de la phonation, d’origine généralement virale , la laryngite aigüe , ou faux croup ,se présente comme une dyspnée survenant brutalement avec toux rauque et détresse respiratoire.


Il faudra toujours penser à une réaction allergique aigüe comme par exemple dans l’OEDEME DE QUINCKE ,ou à la possibilité d’une inhalation de corps étranger qui représente une urgence absolue. Dans tous les cas il faut respecter la position prise spontanément par le malade et le placer dans un environnement humide (par exemple dans la salle de bain où on fait couler de l’eau chaude.)

Les trois principaux remèdes

 

  • ACONITUM NAPELLUS 7CH : début brutal à 11h du matin ou surtout 11h du soir , temps sec et froid (ex : mistral , bise), anxiété +++, agitation , absence de transpiration.
    Problématique du SPHYNX : il faut trouver rapidement la bonne réponse sinon c’est la mort

  • SPONGIA TOSTA 7CH : un peu moins suraigüe. Toux laryngée survenant vers 05h du matin par temps très humide, désir de boissons chaudes.
    Problématique : il faut se décoller de maman

  • HEPAR SULFUR 15CH : LARYNGITE SEVERE en pleine nuit  (02h- 03h) par temps sec et froid comme aconit .Sensation d’écharde dans la gorge, suppuration.
    Problématique : sujet destructeur attiré par le feu , volontiers pyromane

Dans les cas difficiles on peut alterner ces trois remèdes toutes les 5 minutes.


L’efficacité est très rapide et permet d’éviter dans 90% des cas le recours à la solution allopathique qui consiste à utiliser des corticoïdes (par exemple CELESTENE GOUTTES 10 gouttes par kilo de poids en deux prise par 24h)

 

Les autres remèdes possibles


  • BROMUM 7CH :  si SPONGIA n’agit pas par temps humide avec vent marin .Sujets excités ,  querelleurs ,réchauffés , qui ne se sentent bien que sur la mer et dans les îles .Difficulté pour inspirer l’air.
    Problématique : le danger est à terre

  • CALCAREA BROMATA 9CH : enfant en période de dentition, insomnie , frayeurs .temps humide du bord de mer.
  • Problématique : le danger existe au sein de sa propre famille (cas du dernier né entouré d’ainés jaloux qui cherchent à lui faire du mal dès que maman a le dos tourné.)


  • APIS MELIFECA 7CH : laryngite suite de piqure d’abeille , d’insectes La glotte est très oedèmatiée et pend comme un sac d’eau . Brulure et piqure,absence de soif
  • Problématique : se sent mal en collectivité


  • SAMBUCUS NIGRA 7CH : enfant en bas âge qui souffre de coryza sec et qui se réveille brutalement  vers minuit en suffocant. Transpiration profuse.
  • Problématique : peur de l’échec par manque d’énergie


  • CHLORUM 9CH : allergie au chlore des piscine, difficulté pour expirer l’air , traits autistiques

  • ALLIUM CEPA 7CH : laryngite subaigüe de l’automne quand on a oublié de se couvrir avec le froid humide qui survient après des journées encore chaudes.

  • ARGENTUM METALLICUM 9CH : chanteur ou orateur qui se casse la voix. La vie est pleine d’imprévus qu’il faut accepter.

  • OLIBANUM SACRUM 7CH : extinction totale de voix, personnalité nerveuse , complexe d’ŒDIPE , rêve que le père la tue.

  • CUPRUM METALLICUM 7CH : laryngomalacie ( le larynx est trop mou chez un bébé dans les premiers mois de vie :respiration rauque en permanence)Remède complémentaire : CALCAREA CARBONICA 15CH .

  • KALIUM IODATUM 9CH : remède de compression laryngée ( par exemple s’il existe un angiome laryngé qui sera détecté par un médecin ORL en laryngoscopie)

 

 

Les laryngites recurrentes, traitements de fond

 


Les principaux remèdes de fond sont


  • CALCAREA CARBONICA (15CH-30CH) (enfant peureux),
  • CALCAREA SULFURICA(15CH-30CH)   (enfant jaloux qui aime porter le chapeau)
  • HEPAR SULFUR(15CH-30CH) (pyromane)
  • PHOSPHORUS (15CH/30CH)
  • LYCOPODIUM (15CH/30CH)

On se servira aussi des remèdes de reflux (ASA FOETIDA , LOBELIA , MURIATICUM ACIDUM) , des nosodes TUBERCULINUM et DIPHTEROTOXINUM , et enfin du remède de suite d’asphyxie CARBOVEGETALIS 30CH.