Pathologie

 

Il s'agit d'une allergie respiratoire haute, touchant le nez, la gorge, les conjonctives, les sinus. Elle peut parfois s'étendre plus en profondeur avec bronchite asthmatique.
Affection saisonnière, provoquée par l'inhalation de pollen.

Les symptômes les plus fréquents sont l'obstruction nasale, les éternuements, les écoulements clairs, des démangeaisons des yeux, du palais avec parfois une toux sifflante.

 

La prévention des rhumes de foins

(inspirée par les travaux du Dr Broussalian de Grenoble)

 

TUBERCULINUM 15CH et PSORINUM 15CH: Une dose de chaque par mois, à quinze jours d'intervalle, pendant les trois mois qui précèdent la saison.

 

CARCINOSINUM, une dose en 10 000K: Sujet secret, hypersensible, précoce, maniaque, antécédent de cancer dans la famille, taches cutanées café au lait, conjonctives bleutées, si on s'est fait désensibiliser, si on a du mal à révéler les secrets de famille.

 

MORBILINUM 15-30CH: Suite de rougeole ou de vaccin ROR. Suppuration des yeux. Catarrhe nasal. Difficulté à quitter sa mère.

 

Dilution homéopathique du pollen incriminé, il s'agit d'une monosensibilisation. Exemple: Mimosa 9-12-15-30 CH, une dose par semaine avant la floraison du mimosa, Cupressus pour le cyprès. L'allergie au cyprès oriente vers Thuya. «Pollen» est un mélange de différents pollens et peut être utile, même en aigu (9 - 12 - 15 – 30).

 

 

Traitements curatifs pendant la saison

 

Remèdes passe partout jouant le rôle d'antihistaminique: on les donne à raison de trois granules quatre fois par jour

POLLEN 7CH
HISTAMINUM 7 ou 9CH
POUMON HISTAMINE 7 ou 9CH
Soin locaux: Pommade au calendula sur le nez irrité, lotion calendulène pour les yeux.

 

 

Remèdes curatifs plus spécifiques:

AGARICUS 7-9CH: Rhume des foins, démangeaisons du palais, craquement dans la colonne vertébrale. Claquage musculaire.

ALLIUM CEPA 7 – 9 CH: Coryza excoriant, voix rauque.

APIS MELLIFICA 7-9CH: Conjonctivite œdémateuse. Réchauffé, absence de soif. Ne supporte pas la collectivité.

ARGENTUM NITRICUM 9 à 30 CH: Rhume des foins avec forte conjonctivite, ptérygion, agité, impatient, désir de sucre, gaz ++, voix rauque.

ARSENICUM ALBUM 9 à 15 CH: éternuements violents +++, coryza excoriant (narines rouges comme allium cepa), frilosité, insomnie, peur de la mort

ARSENICUM IODATUM 9 à 30 CH: Un arsenicum album réchauffé, présente des éruptions de type pityriasis versicolor.

CARBOVEGETALIS 30 CH: Tabagisme, flatulence, peau marbrée, remède de manque de réaction, veut être éventé.

EUPHRASIA 7 – 9 CH: Conjonctivite ++, avec suppuration, rougeur des pommettes.

GELSEMIUM 9-15CH: Absence de soif, abrutissement, céphalée, tremblement.

IODUM 7 à 30 CH: Écoulement excoriant, maigre, réchauffé, hyperactif, désir de viande, antécédent de problème thyroïdien.

KALIUM IODATUM 7CH: Douleur des sinus frontaux, idées fixes, réchauffé

LACHESIS 9 – 15 CH: Jaloux, réchauffé, volubile, obstruction très importante du nez avec peur d'étouffer, aggravé du côté gauche

MERCURIUS SULFURICUS 7CH: Éternue au soleil, précoce, agité, désordre, réchauffé.

NATRUM MURIATICUM 15 CH: Éternuements violents, surtout au soleil, secret, silencieux, père absent, désir de sel.

NUX VOMICA 7 – 15 CH: Obstruction du nez qui empêche de dormir, surmené, langue chargée, gaz++

SANGUINARIA 7CH: Coryza et diarrhée. Visage rouge.

SILICEA 15 – 30 CH: Frileux, timide, transpire des mains et des pieds, suite de vaccins, peau qui suppure.

 

 

 

Petits remèdes utiles méritant d'être connus

ARUNDO MAURITANICA 7 CH: Démangeaisons intenses, surtout du palais, éternuement, perte de l'odorat, eczéma dans les oreilles (penser à Nitric acid ou psorinum).

NAJA 9 – 15 CH: Venin de serpent. Asthme succédant au coryza, peur d'être seul, peur de la pluie, dualité. Mauvaise coordination Droite – Gauche.

SABADILLA 7 CH: Éternuements spasmodiques, douleurs frontales, sujet qui se croit atteint de toutes sortes de maladie.

SINAPIS NIGRA 7 CH: Nez bouché, alternance gauche / droit, haleine forte, transpiration de la lèvre supérieure et du front.

WYETHIA 7 CH: Toux sèche et pénible causée par un chatouillement de la luette qui semble allongée.