Pathologie

Maladie virale due au virus MORBILLEUX, la rougeole, cette maladie infantile se présente comme une rhinopharyngite aigüe très fébrile avec une importante conjonctivite et une petite éruption de granulés blancs sur fond rouge dans l’intérieur des joues (signe de KÖPLICK).

L’incubation après contage est de 10 jours, puis il y a 4 jours de fièvre et l’éruption survient. La fièvre décroit pendant 3 jours et l’éruption s’étend sur tout le corps, des pieds à la tête et disparait au bout de 4 jours.

 

Il peut exister des complications de surinfection bactérienne (otites, pneumopathies) et parfois virale (encéphalite précoce ou tardive :très rare).

 

Avec l’homéopathie la rougeole se passe très bien et on évitera les complications.

Prevention

Prévention : avant ou juste après le contage on peut prendre 1 dose de MORBILLINUM 15CH qui va considérablement atténuer la maladie.

Traitement

  • PULSATILLA 9CH(ou 18D) :
    c’est le remède roi de la rougeole. L’enfant s’accroche à sa maman, à son nounours. Fièvre avec absence de soif, enfant réchauffé, aggravation à 06h et 16h. Conjonctivite et rhinite suppurées, écoulement verdâtre.
  • EUPHRASIA 7CH (ou 14dh)
    sera préféré si l’atteinte oculaire domine le tableau avec photophobie et larmoiement intense irritant le pourtour des yeux et les joues.
  • FERRUM PHOSPHORICUM 9CH ou 18DH
    sera le bon remède dans des cas atténués, avec petite fièvre à 38°5 maximum, toux sèche et épistaxis.
  • STRAMONIUM 9 CH ou 18DH
    pourra solutionner rapidement un cas grave avec fièvre supérieure à 40° , délire , intense conjonctivite suppurée empêchant l’enfant d’ouvrir les yeux .Les membres inférieurs sont froid pendant la fièvre.
  • SQUILLA MARITIMA 7ch ou 14dh
    est un grand remède de rougeole avec toux violente, épuisante. L’enfant se frotte le visage avec la toux, émissions involontaires d’urine pendant la toux et éternuements. Diarrhée après la rougeole. A noter que chez l’adulte ce remède agit sur la circulation sanguine au niveau des coronaires.
  • SULFUR :
    1 dose en 9ch ou 18dh chez un enfant qui traine une fièvre malgré la bonne sortie de l’éruption mais qui reste relax, joueur.
  • ZINCUM METALLICUM :
    quand l’éruption ne sort pas chez un enfant somnambule, castré par un père trop sévère, qui présente une agitation des membres inférieurs..

 

Après l’éruption voir ARSENICUM ALBUM : agitation, ongles tachés de blanc, deuil pendant la grossesse.onvalescence etc...

Les complications

  • VOMISSEMENTS
    pendant la rougeole : ANTIMONIUM CRUDUM 7CH ou 14 DH. Il s’agit d’un enfant glouton et chatouilleux.
  • EPISTAXIS
    pendant la rougeole: ACONIT, BRYONIA, FERRUM PHOSPHORICUM, IPECA, PULSATILLA
  • OTITES :
    elles sont fréquentes au cours d’une rougeole. Le remède principal est PULSATILLA 15CH ou 30DH, et en cas d’inefficacité il faudra considérer BOVISTA, CACTUS, CARBO VEGETALIS, COLCHICUM, CROTALUS HORRIDUS, LYCOPODIUM, MERCURIUS, NITRICUM ACIDUM, PSORINUM, SULFUR.
  • TOUX pendant la rougeole :
    si SQUILLA (7Chou 14DH) ne donne rien, il faut considérer COFFEA, COPAÏVA, DROSERA, EUPATORIUM PERFOLIATUM, SPONGIA; si l’enfant ne tousse que le jour CUPRUM (qui peut améliorer la sortie de l’éruption)
  • PNEUMOPATHIE pendant la rougeole :
    KALI CARBONICUM (9ch ou 18dh) mauvais caractère : veut une compagnie mais la traite mal. Chatouilleux, désir de sucre, oedème des paupières supérieures.
  • DIARRHEE pendant la rougeole :
    à part SQUILLA et SULFUR, on peut considérer ARSENICUM ALBUM, CHINA, IPECA, MERCURIUS, PULSATILLA et VERATRUM ALBUM.
  • SOMNOLENCE dans la rougeole :
    APIS 7ch ou 14 DH : enfant qui ne supporte pas la mise en collectivité.
  • ENCEPHALITE :
    rare mais redoutée il faudra considérer les remèdes qui permettent la sortie de l’éruption comme STRAMONIUM, CUPRUM, ZINCUM METALLICUM.